rss Syndiquer tout le site


Baïfall Dream au salon Who's next
Édition du 22-05-2011
 
Contacts / Échanger

Voyages

16 octobre 2008

Récits de voyage "Inondations au Costa Rica"

Mes chers amis.... Ce pays est une merveille de beauté et sauvage comme une terre de cocagne. Il y avait des cascades immenses, des volcans qui rugissent la nuit, des forêts sauvages où toucans et colibris vous caressent de leurs ailes, il y avait une lagune verdâtre à des heures de marche flanquée sur le flanc d’un volcan,

des singes qui vous guettent comme des messagers, un rio azur qui jaillit des montagnes dans un chant de palmes et d’eau, des plages infinies qui s’étirent sur le monde dans un roulement divin , et des rencontres exquises qui ressemblent à des rendez vous.....
Je ne savais jamais où aller mais je trouvais mon chemin, pas à pas comme une ermite avec son bâton de bois....

C’est comme si les choses avaient leur temps, comme si mon voyage et les lieux rencontrés étaient déjà inscrits dans les sphères cosmiques. Il m’est apparu souvent que je n’avais qu’à mettre un pied devant l’autre, et puis soudain , comme une illumination, à la seconde près , je trouvais où aller , tout s’ouvrait , et dans un rythme scénique , la vie m’offrait une histoire, le récit singulier d’une vie, un personnage sorti de nulle part comme au cinéma et qui semblait m’attendre, une nuit palpitante, une cocasse aventure..
Pas pour moi, à partager comme un miel céleste.....
Pour la postérité peut être.

Je vous écris par miracle d’un petit village perdu au bord du Pacifique, où l’ océan semble manger le monde.....La brume épaisse se mêle à l’écume laiteuse. On dirait une estampe chinoise.. C’est d’une beauté à mourir....
Voilà tout est parfait seulement c’est la saison des pluies, et il pleut, il pleut sans interruption.... Un homme charmant m’a dit hier que c’est Dieu qui fait l’amour à la terre....
C est très poétique mais voilà que ça s’empire, les routes sont inondées, les fleuves grandissent et bloquent des régions entières, les bus ne passent plus, des arbres s’écroulent et barrent les chemins de terre ocre dans un flot de boue.....On me dit que je dois attendre, que je ne peux rejoindre la côte des caraïbes maintenant, que je ne peux pas me rendre au Panama.....

Je ne sais que faire, immobilisée dans un paradis reculé, pour des jours, des semaines peut être...Bien sûr, je n’avais pas prévu cela dans mon rythme de voyage ni dans mon budget, ce qui est sûr c’est que ça passera, comme tout d’ailleurs mais avec une lenteur effarante qui rendrait hystérique n’importe qui......
Comme par enchantement, par ces temps où les éléments se déchaînent, j’ai fait une rencontre bouleversante, comme si un serpent s’agitait dans mon ventre.....
Un homme intense comme un acteur, le regard de braise, le corps tatoué, venu d’israël pour vivre dans une cabane perchée sur une colline qui meurt dans l’océan.....Il fume des pétards et me parle de l’existence avec profondeur, le regard au loin , quelque part dans les volutes....
Il m’a dit, dès le premier regard : " Nous nous connaissons déjà mais nous nous sommes encore jamais rencontrés"....
Une passion brûlante, douce et violente naît comme en rêve. Je suis troublée, il semble si serein et connaître mon âme....Je suis très inspirée et écris pour oublier la pluie..... Il me propose d’attendre la fin du déluge avec lui.....Que puis-je faire d’autre ?

Cette histoire est un film.....
Mes amis, que va-il se passer ? je dois pourtant continuer, l’Amérique du Sud m’ attend, ses ruines millénaires, ses peuples indigènes, ses chamans envoûtants.......
J’espère que la pluie va s’adoucir......Là j’aimerai une soirée parisienne, un verre de vin, et vous serrer dans mes bras..... Je vous aime comme la vie... Infiniment...
Yanna

Faites moi rêver....J ai besoin de vos vies, de vos nuits, de vos repas surtout, vos dîners... Que mangez-vous ??????
Love.
www.yannabyls.com



© 2005-2011 Diversitaire tous droits réservés
Site édité avec spip