rss Syndiquer tout le site


Baïfall Dream au salon Who's next
Édition du 22-05-2011
 
Contacts / Échanger

Gens & Sociétés

12 septembre 2007

Jean-François Bizot, l’éclairé

Jean-François Bizot, c’est quoi l’Underground ? « C’est ce que le politiquement correct saccage, l’anti-Ségolène royalisme, tu vois ce que je veux dire. Non ? Bon. Alors, savoir faire un pas de côté, se risquer à faire ce que l’époque ne prend pas en compte. Avoir ses grands-parents chez soi, si tu veux.

Personne le fait. Et toi, tu as tes grands-parents chez toi ? Non ? La déclaration underground, ça fait toujours procès. T’as qu’à répondre qu’ils sont morts. » Ou lire Underground l’Histoire (1), deux kilos deux cents grammes, cinq cents documents et mille histoires. « Un livre à lire dans les coins », précise l’auteur, après six mois de prise de tête et de nuits blanches.

Source : paris70.free.fr/bizot.htm

Jean-François Bizot est mort samedi 8 septembre à l’âge de 63 ans. Licencié en sciences économiques, diplômé de l’Ecole nationale supérieure des industries chimiques, ingénieur économiste au Bureau d’information et prévisions économiques (BIPE) puis, en 1967, journaliste à L’Express : rien ne prédestinait ce fils de famille à devenir l’un des papes de la contre-culture et de la presse underground. Survint Mai 68. Il devint maoïste, proche du PSU puis libertaire. Surtout libertaire en réalité.

Source : Le Monde



© 2005-2011 Diversitaire tous droits réservés
Site édité avec spip