rss Syndiquer tout le site


Baïfall Dream au salon Who's next
Édition du 22-05-2011
 
Contacts / Échanger

Gens & Sociétés

9 mai 2006

Max-Laure BOURJOLLY : son parcours

Une chorégraphe - danseuse - metteur en scène - professeur de danse incontournable en France. En 1984, elle est danseuse professionnelle dans la compagnie BLACK BLANC BEUR. C’est donc dès les débuts de B3, qu’elle s’investit pleinement dans un combat artistique permanent pour la reconnaissance des danses hip-hop.

Elle collabore et crée des pièces pour :

-   des compagnies : 10CORDENCE, SOCRAFF AIDJEM ...,

-   des structures événementielles : UNESCO - SOLEIL DU MONDE - BANLIEU BLEU,...,

-   des productions télévisuelles : ENDEMOL...,

-   des artistes : MC SOLAAR, TRIBAL, I AM, MÉNÉLIK, PRINCESS ÉRIKA, OPHÉLIE WINTER, NADIYA, ...,

-   des réalisateurs de courts et de longs métrages : « Tous unis pour le Sida », « SALUT COUSIN », « BOUGE »,...,

-   et de grandes structures culturelles : CND, CNDC, FESTIVAL,THEATRE NATIONAL, DRAC....
Elle coach CLÉMENTINE CÉLARIÉ, OPHÉLIE WINTER, NADIYA....

En effet, Max-Laure BOURJOLLY fait partie de la première génération de danseuses hip-hop français.

En 1984, elle est danseuse professionnelle dans la compagnie BLACK BLANC BEUR. C’est donc dès les débuts de B3, qu’elle s’investit pleinement dans un combat artistique permanent pour la reconnaissance des danses hip-hop.

En 1991, tout en continuant son activité d’interprète au sein de B3, elle crée sa propre compagnie BOOGI SAI, avec Alex BENTH du collectif JEU DE JAMBES (danseur - chorégraphe issu lui aussi des Black Blanc Beur). Elle ressent en effet le besoin d’exprimer sa personnalité singulière à travers un travail de création chorégraphique à côté de ses activités de danseuse et d’enseignante.

Aujourd’hui elle se lance dans la création de vêtements personnalisés et crée la marque « G. L’ART 2 Customing ». Elle collabore avec Emmanuelle Lagourrès, coordinatrice artistique et Flow, costumière,

Sa compagnie : BOOGI SAI


Créée en 1991 par les chorégraphes Max-Laure BOURJOLLY et Alex BENTH, BOOGI SAI est devenue l’une des compagnies de référence dans l’univers des danses hip-hop.

En 1992, premier spectacle : « SANS ISSUE ». En 1994, la compagnie participe à un projet collectif : « SOBEDO », un conte hip hop. BOOGI SAI crée « BALLE et POUSSIERE » en 1996 et c’est avec « 1 BASKET POUR CENDRILLON » en 1998 que BOOGI SAI signe son spectacle le plus abouti, depuis cette création chorégraphique, Max-Laure est véritablement repérée et reconnue par le milieu de la danse française.
L’année 2001 correspond d’une part à la création d’une nouvelle pièce chorégraphique « VIRTUALITE OU ILLUSION DU BONHEUR » et d’autre part aux 10 années de la structuration en compagnie du projet BOOGI SAI.

Ses artistes continuent de mener de front la diffusion de pièces chorégraphiques : JEU DE JAMBES en 2003/2005, TAÏTEK 2005/2006 et des projets sur la sensibilisation, la transmission et l’échange autour des danses hip-hop.

Véritable pôle de ressources artistiques et porteuse d’une énergie qui lui est propre, la compagnie BOOGI SAI a transmis à beaucoup de danseurs hip-hop son univers et les a aidés tout au long de leur parcours à affirmer leur identité créative et à révéler leurs capacités chorégraphiques.

Photo 1 : Wile-E - Photo 2 : Bertrand Prévost




© 2005-2011 Diversitaire tous droits réservés
Site édité avec spip